Réservé aux abonnés

«Sektor1» de Karl’s Kühne Gassenschau, visite dans le ventre de la bête

La création de la compagnie zurichoise va enfin pouvoir offrir au public de Saint-Triphon l’émerveillement promis, remis depuis plus d’une année à cause du Covid-19. A quelques heures de l’ouverture, on serre les derniers boulons.
29 juin 2021, 20:00 / Màj. le 29 juin 2021 à 20:58
Karim Slama, comédien, acrobate et membre de la troupe, qui signe également l'adaptation en français de la pièce, et Paul Weilenmann, cofondateur, directeur général et directeur artistique de la Karl's Kühne Gassenschau.

Le site de la carrière des Andonces est relativement paisible en ce début d’après-midi. On s’affaire aux derniers réglages, on accueille tranquillement la presse pour des interviews décontractées et des visites du dispositif monté pour ce «Sektor1» tant attendu par le public chablaisien et romand plus globalement. Tranquillement, malgré le gigantisme (un budget de plus de 4 millions de francs) et la pression du public, sevré l’année passée de son exutoire estival. Il faut dire que l&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois