Valais: en ville ou dans la nature, des balades intelligentes pour profiter du printemps

Visiter les quartiers de Sierre, dessiner au cœur du verger de Bramois ou explorer les richesses naturelles du Bois-Noir, près de Saint-Maurice: découvrez nos suggestions pour partir à la découverte et s’offrir un bon bol d’air.
16 avr. 2021, 12:00
/ Màj. le 16 avr. 2021 à 14:07
A Sion, le sentier didactique Randocroquis permet aux enfants comme aux adultes de se familiariser avec le dessin tout en se baladant dans la nature.

1. Sierre: à la découverte des quartiers

La plupart des villes se développent par croissance organique, à partir d’un premier noyau. «Mais Sierre affiche une personnalité originale puisqu’elle s’est construite autour de ses quartiers historiques, en lien avec la transhumance et le val d’Anniviers», explique Tiffany Müller, directrice de Sierre Tourisme.

Erigée d’abord par les patriciens et les paysans-vignerons, cette ville d’industrie et de services conserve en ses murs cette diversité qui l’a fait naître et grandir. Le Bourg, Tservetta, Muraz, Villa, Glarey ou Géronde gardent, encore aujourd’hui, une certaine autonomie.

Pour en apprendre davantage sur cette particularité, l’office du tourisme propose des visites guidées sur demande. Des découvertes individuelles sont aussi possibles: la brochure «Une histoire de quartiers» à télécharger fournit plein d’explications sur ces différents lieux.

En savoir plus: Toutes les informations

 

La visite des quartiers peut se faire de manière autonome ou en compagnie d’un guide. © Sierre Tourisme

 

2. Sion: un sentier pour croquer la nature

Vous aimez vous balader dans la nature et laisser courir vos crayons de couleur, feutres ou pinceaux sur une page blanche? Alors le sentier Randocroquis de Sion est pour vous!

Ce parcours d’initiation au dessin emmène petits et grands à la découverte du verger de Bramois. Sept stations les y attendent et grâce aux conseils et aux astuces affichés, les artistes en herbe pourront apprendre à dessiner facilement un peuplier blanc, une allée forestière, une pomme ou un paysage ou à peindre des arbres ou un panoramique sur les environs.

Inspiré d’un concept populaire en France, ce tracé de 3,2 km était le premier du genre en Suisse lors de son inauguration en 2015. L’activité est accessible librement, les intéressés doivent se munir du matériel nécessaire. Un flyer explicatif est disponible à l’office du tourisme ou peut être téléchargé sur internet.

En savoir plus: Toutes les infos et flyer à télécharger

 

Les dessinateurs en herbe peuvent travailler sur des pupitres mis à disposition mais ils doivent emmener leur matériel de dessin (crayons et papier). © Christian Hofmann/A

 

3. Saint-Maurice: explorer le cœur du Bois-Noir

A Saint-Maurice, le Bois-Noir figure parmi les plus anciennes pinèdes à bruyère de Suisse. Caractérisée par la grande richesse de sa flore, cette réserve naturelle constitue aussi un refuge important pour le gros gibier et il n’est pas rare d’y observer cerfs et chevreuils.

Dans le cadre d’un projet de compensation mené par l’Office fédéral des routes, plusieurs biotopes y ont été créés, ainsi qu’un passage à faune sous l’autoroute A9.

A lire aussi: Bien plus qu’un passage à faune

Un sentier didactique permet de faire mieux connaissance avec cet espace privilégié où les parois rocheuses, les surfaces agricoles extensives, les friches et les cours d’eau font bon ménage avec la forêt de pins sylvestres.

Il faut compter deux heures pour parcourir cette boucle de 6,5 km entre Epinassey, Evionnaz et La Rasse. Onze panneaux la jalonnent et donnent des explications sur les espèces et essences qui peuplent ce lieu.

En savoir plus: Toutes les infos

 

Onze panneaux didactiques jalonnent le parcours. © DR

 

A lire aussi: Valais: des balades à gogo pour profiter du grand air et de la nature

par Lise-Marie Terrettaz