Morgins: un distributeur automatique de billets attaqué à l’explosif

Des malfrats ont fait sauter le distributeur automatique de billets de l’Office du tourisme de Morgins à grands coups d’explosifs. Ils courent toujours, mais les mains vides.
21 oct. 2021, 10:48
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 19:22
morgins

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des inconnus ont fait exploser le distributeur à billets qui se trouve à l’extérieur de l’Office du tourisme de Morgins, avant de prendre la fuite à bord d’une voiture en direction de la France voisine. Les mains vides puisque aucun butin n’a pu être dérobé.

Les inconnus auront eu besoin de moins de deux minutes pour rallier le Pas de Morgins et franchir les quelques hectomètres qui séparent la station chablaisienne de la frontière française. Onze minutes plus tard, la première patrouille de la police cantonale valaisanne était sur place pour déclencher une importante opération de recherche qui s’est poursuivie durant toute la journée. En vain jusqu’ici, comme l’a confirmé ce jeudi après-midi son porte-parole Mathias Volken.

L’office du tourisme relogé

C’est à 1 h 51 précises que des inconnus ont fait sauter le distributeur à l’aide d’explosifs, causant des dommages importants au bâtiment qui abrite l’office du tourisme ainsi qu’à un immeuble situé en face. «Les vitres ont volé en éclats. Les murs et les plafonds ont aussi souffert», précise Raphaël Brandou, responsable marketing et qualité de la Région Dents du Midi.

L’Office du tourisme de Morgins devra donc se trouver un nouveau toit provisoire ces prochaines semaines, le temps de réparer le bâtiment de la route de Bas-Vièze. «Dès ce jeudi, nous nous sommes mis à la recherche de nouveaux bureaux afin de délocaliser le plus vite possible notre activité et de continuer de pouvoir fournir un accueil de qualité aux hôtes de la vallée.» En plus de l’office de Morgins, la destination des Dents du Midi gère deux autres bureaux de tourisme, l’un à Val-d’Illiez et l’autre à Champéry.

Appel à témoins

En raison de l’utilisation d’explosifs, le Ministère public de la Confédération a été informé de la situation et travaille étroitement avec les enquêteurs de Fedpol et la police cantonale valaisanne qui lance un appel à témoins. Les personnes pouvant fournir des informations sur le déroulement des événements ou ayant fait des observations particulières dans cette région ces derniers jours sont priées de contacter le 027 326 56 56.

par Pascal Guex