Valais: découvrir les joies de l’hiver en compagnie d’animaux

Les activités en extérieur avec nos amies les bêtes ne manquent pas. Entre balades et exploration d’indices animaliers, notre sélection entre Evolène, Liddes et Morgins.
30 déc. 2020, 12:00
/ Màj. le 30 déc. 2020 à 12:29
Les amateurs d'activités insolites pourront tester la cani-trottinette du côté de Morgins.

1. Morgins: plutôt cani-trottinette ou ski-joering avec des huskies?

Vous asseoir sur une trottinette des neiges équipée de pneus de fatbike et de gros freins à disque et vous laisser tracter par deux chiens de traîneau, ça vous tente? Vous préférez remplacer la trottinette par des skis de fond?

Les deux sont possibles dans la Région Dents du Midi grâce au Team des loups du Val de They, qui propose de la cani-trottinette (dès 12 ans)  et du ski-joering avec des huskies près du lac de Morgins. «Dès début janvier, ces activités seront organisées en semaine, sur demande et sur rendez-vous, dans le respect des règles sanitaires», explique Violaine Grau.

Toujours en semaine, les amoureux d’ambiance nordique pourront encore découvrir l’attelage en traîneau. La responsable prévient: «Il ne s’agit pas d’une balade dans la nature mais d’une plongée dans l’univers du mushing avant de s’élancer sur une piste très technique, pour vraiment découvrir les sensations avec un attelage de course.»


En savoir plus: Toutes les infos

 

La cani-trottinette est tractée par deux chiens de traîneau. © Sylvain Cochard/RDDM

 

2. Liddes: avec les chiens de traîneau

Lancé à Liddes, l’hiver dernier, le concept de la sortie avec des chiens de traîneau n’a pas pu se développer en raison des mauvaises conditions météo. Cet hiver, l’histoire semble mieux partie. Après une première sortie, d’autres balades sont planifiées les 6 et 16 janvier, ainsi que les 3 et 18 février.

Durant ces journées, huit sorties de vingt-cinq minutes sont au programme, en compagnie de huskies. «Le traîneau peut accueillir quatre personnes au maximum», précise-t-on à l’office du tourisme. «Ces restrictions n’ont rien à voir avec le Covid, c’est une question de poids.»

Les départs ont lieu de la place de l’usine de Pallazuit à 9 heures, 9 h 40, 10 h 20, 11 heures, 13 heures, 13 h 40, 14 h 20 et 15 heures. Le prix se monte à 45 francs pour les adultes et à 25 francs pour les jeunes, entre 3 et 12 ans.

 

Infos pratiques

Réservations jusqu’à la veille des sorties à l’office du tourisme au 027 775 23 82. Infos sur www.vicheres.ch

 

Des sorties sont prévues en janvier et février. © DR

 

3. Evolène: sur les traces des animaux

Dans le val d’Hérens, les amoureux de nature peuvent s’élancer sur les traces des animaux, raquettes aux pieds, en suivant librement le sentier didactique conçu par le nivologue Robert Bolognesi. «Jusqu’ici, ce tracé déménageait chaque année entre Saint-Martin, Hérémence et Evolène. Désormais, chaque destination a le sien», note Evolène Région Tourisme. Seize panneaux les jalonnent, expliquant comment reconnaître les empreintes laissées par les chamois, chevreuils, cerfs, etc.

Du côté d’Evolène, des randonnées guidées d’une demi-journée à la découverte des indices animaliers sont par ailleurs organisées dès le 7 janvier, deux fois par mois. «Outre les empreintes, on s’intéressera aux crottes, marques de dents sur une branche, restes de repas et bien d’autres choses…» relève l’accompagnateur Pierre Burnier. «Ce sont des balades plaisir riches en échanges.»

 

Infos pratiques

Inscriptions obligatoires pour les randonnées guidées. Infos sur www.valdherens.ch

 

Seize panneaux didactiques jalonnent le sentier sur les traces des animaux entre Molignon et La Forclaz. © Evolène Région Tourisme

par Joël Jenzer,Lise-Marie Terrettaz