Réservé aux abonnés

Le train devient véhicule de la culture

Une automotrice aux couleurs de Frédéric Rouge.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
"Le train, c'est aussi le véhicule de la culture. Il nous permet d'apporter une touche identitaire à la région ", remarque Frédéric Borloz. Qui coiffe, en plus des deux casquettes de syndic d'Aigle et de président des Transports Publics du Chablais (TPC), aussi celle de vice-président de la Fondation Frédéric Rouge. Les créations de cet artiste chablaisien ont été choisies pour décorer l'automotrice 402 de la ligne Aigle-Seppey-Diablerets (ASD). Le résultat a été dévoilé hier sur la voie 13 de la gare d'Aigle. " Nous ne sommes pas superstitieux ", sourit Grégoire Montangero, responsable de la ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois