La chasse aux sorcières, un pan d’histoire méconnu à redécouvrir à Monthey

L’écrivaine Danielle Cudré-Mauroux donnera une conférence autour du thème «Femmes et sorcellerie en Suisse romande» à la Médiathèque de Monthey ce mercredi.
26 nov. 2019, 15:00
/ Màj. le 26 nov. 2019 à 17:39
La chasse aux sorcières fait partie de l'histoire locale.

Comment a commencé la chasse aux sorcières? Pourquoi a-t-elle eu lieu dans l’arc alpin et en Suisse romande? Pourquoi, dans l’imaginaire collectif, la sorcellerie évoque surtout des femmes? Comment se déroulaient les arrestations pour sorcellerie, la torture, les condamnations, les sentences? Autant de questions auxquelles Danielle Cudré-Mauroux cherchera à répondre lors de la conférence intitulée «Femmes et sorcellerie en Suisse romande» qu’elle animera ce mercredi 27 novembre à la Médiathèque de Monthey.

Installée à Territet, la Fribourgeoise d’origine vient de publier «Sortilège au château de Chillon» (Ed. Montsalvens). Dans ce premier roman, son héroïne Elisa traverse une période difficile de sa vie. En visitant une exposition dans la forteresse, elle est prise d’un malaise face à un tableau représentant une femme prête à être immolée comme sorcière sur le bûcher. Sa douleur fait écho à la sienne et cette connivence la pousse à chercher des réponses autour d’elle et en elle.

En préparant cet ouvrage, la romancière s’est intéressée de plus près à la question de la sorcellerie au Moyen Age, notamment à travers le procès en 1480 de Jeannette Barattier évoqué dans les cahiers lausannois d’histoire médiévale «Trente ans avec le diable, une nouvelle chasse aux sorciers sur la Riviera lémanique». «Mon roman terminé, j’ai eu envie d’en savoir plus sur l’Inquisition au XVe siècle. Je me suis laissé prendre au jeu au point de préparer une conférence documentée.»

Sa présentation permettra de s’intéresser de plus près à un pan méconnu de notre histoire.

 

Infos pratiques

A 19 h 30 à la Médiathèque de Monthey. La rencontre sera suivie d’une dédicace et d’un moment de partage. Entrée libre.

 

En savoir plus: Danielle Cudré-Mauroux

A lire aussi: «Le Nouvelliste» à la rencontre des sorcières d’hier et d’aujourd’hui

par Lise-Marie Terrettaz