Réservé aux abonnés

Tétraplégique à la suite d’un accident de ski, le jeune Martignerain Jonas Bell a retrouvé, comme il le dit, "la force de se relever"

Diagnostiqué tétraplégique il y a une année, le jeune Martignerain Jonas Bell a retrouvé, grâce à un travail acharné, goût à la vie. Rencontre en marge de la Nuit blanche, organisée en sa faveur samedi soir à Salvan.
30 déc. 2018, 17:00 / Màj. le 30 déc. 2018 à 17:00
Jonas Bell ne sait pas s'il pourra se passer de sa chaise roulante un jour, mais il a trouvé la force de se relever une année après l'accident de ski qui l'a rendu tétraplégique.

«La force de se lever». Le titre du film réalisé par Max Antille sur son pote Jonas Bell depuis son accident de ski illustre parfaitement le parcours effectué par ce dernier en une année. Travailleur acharné, doté d’un mental à toute épreuve, soutenu sans relâche par ses proches, il a effectué d’incroyables progrès et retrouvé goût à la vie.

«Même avec rien, ou presque, au départ, j’ai réussi à me relever. Mais je ne compte pas m&rsqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an