Un "oui mais" du Conseil d'Etat au nouveau plan d'affectation de zones de Martigny-Combe

Après plus de deux ans et demi d'attente, le Conseil d'Etat valaisan vient d'homologuer le plan d’affectation des zones (PAZ) et le règlement communal des constructions et des zones (RCCZ) de la commune de Martigny-Combe. Non sans y apporter quelques retouches importantes.
28 déc. 2016, 14:51
/ Màj. le 28 déc. 2016 à 15:46
Plus de 10'000 mètres carrés du secteur des Bans - qui fait face au quartier résidentiel des Creusats - restent en zone agricole et ne pourront être affectés à la construction. Tel est le verdict du Conseil d'Etat valaisan.

Acceptés à une écrasante majorité par l’assemblée primaire il y a plus de 32 mois, le nouveau plan d’affectation des zones (PAZ) et le règlement communal des constructions et des zones (RCCZ) de la commune de Martigny-Combe viennent d’être homologués par le Conseil d’Etat valaisan. Mais pas dans leur intégralité ! Le canton a en effet décidé de maintenir en «zone agricole» le secteur des Bans. Une  surface qui s’étale au pied des contreforts de la route de La Forclaz en prolongement de la zone des Creusats et que la commune comberaine souhaitait faire passer en zone à bâtir.

Le président partant Jacques Flückiger et son conseil sont  tout de même soulagés de pouvoir laisser à leur successeurs "un PAZ tout neuf et en conformité avec la LAT." Un document qui faisait défaut à la grande commune Comberaine depuis… 1988.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique de ce jeudi 29 décembre.

par Pascal Guex