Réservé aux abonnés

Martigny: menacés de séquestre, trente-six chevaux de race trouvent un nouveau domicile

L’histoire se termine plutôt bien. Alors qu’ils étaient menacés d’être séquestrés, trente-six chevaux de race trouvent de nouveaux propriétaires.
13 déc. 2018, 05:31 / Màj. le 13 déc. 2018 à 05:31
Anouk Thibaud, fondatrice du refuge de Darwyn, en train de passer le licol à la jument portante Quina.

Une histoire qui se termine bien. Alors qu’ils pouvaient s’ébattre librement dans un parc de quatre hectares situé au lieu-dit le Verney, entre Martigny et Fully, trente-six chevaux de la race lusitanien ont dû être recasés en raison de l’incapacité de leur propriétaire – actuellement incarcéré pour d’autres affaires – à gérer son exploitation.

Tous ont trouvé un nouveau domicile, les deux derniers ayant été pris en charge mardi matin par le Refuge Darwyn &agra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois