Réservé aux abonnés

Martigny: emprunter des objets au lieu de les acheter

Dénommée La Bricothèque, la première bibliothèque à objets sociale du Valais va bientôt ouvrir ses portes à Martigny. L’association a besoin de 800 membres pour devenir pérenne.
20 mars 2020, 12:00 / Màj. le 20 avr. 2020 à 14:46
Les quatre fondateurs de La Bricothèque, Céline Lugon, Francine Maret, David Vogt et Hamid Ghalmi.

Lancée par quatre membres de la Jeune chambre internationale (JCI) de Martigny, La Bricothèque devrait ouvrir ses portes d’ici à la fin mai à Martigny, dans les locaux de l’ARPI, avec le soutien de la commune.

«L’idée est de partager des objets que l’on n’utilise que rarement. Cette bibliothèque à objets permet de consommer de manière plus durable, c’est écologique et économique», souligne Francine Maret, l’une des fondatrices du projet.

Elle précise qu&rsquo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois