Si vous aimez… déguster de la brisolée, voir des épagneuls défiler, visiter les animaux ou faire des activités sportives

Visiter le monde de la châtaigne à Fully, voir l’exposition nationale des épagneuls à Martigny, découvrir le refuge de la SPA Valais, assister à des combats de génissons ou encore participer à un café littéraire à Saint-Maurice, voilà quelques suggestions pour le week-end.
05 oct. 2021, 17:00
/ Màj. le 06 oct. 2021 à 23:17
Si la Fête de la châtaigne de Fully n'aura pas lieu, les occasions de déguster de la brisolée vont se multiplier en ce mois d'octobre.

Fully: la châtaigne dans tous ses états

Pour la deuxième année consécutive, la Fête de la châtaigne ne pourra pas se dérouler. En attendant la prochaine édition, qui devrait avoir lieu, si tout va bien, en automne 2022, la châtaigne ne sera pas pour autant absente en ce mois d’octobre. Fully Tourisme a concocté plusieurs événements qui célébreront la brisolée.

Après un premier rendez-vous «Sous les châtaigniers» qui a remporté un vif succès le week-end dernier, c’est la Course de la châtaigne, couplée à une fête des familles, qui se tiendra ce samedi 9 octobre à l’école de Charnot (pour cette course, les inscriptions sont déjà complètes).

«Les gens de Fully ont besoin de se retrouver», note Alexandre Roduit, directeur de Fully Tourisme. «Il y a un manque, tant du point de vue commercial que social. Nous avons la possibilité de mettre sur pied de petits événements, gratuits, comme la Fête de la châtaigne, et sans pass sanitaire, jusqu’à 500 participants en plein air.»

Ainsi, le public pourra encore prendre part à «La grande brisolée», les 16 et 17 octobre, à la Belle Usine, en plein air. «Les gens pourront appeler l’office du tourisme en temps réel pour savoir s’il reste des places», précise Alexandre Roduit.

A l’affiche encore, le 21 octobre, «L’ABC de la brisolée», un cours de cuisine, payant, animé par la Confrérie des amis de la châtaigne.

Enfin, durant tout le mois d’octobre, l’opération «Box Fête de la châtaigne» est reconduite, après le joli succès remporté l’année passée. «Nous livrons ces box par la poste dans toute la Suisse. L’année passée, nous avons eu 420 commandes.»

L’envoi contient des châtaignes fendues prêtes à être brisolées, une bouteille de vin, du fromage, une saucisse artisanale et d’autres surprises encore. «Même lorsque la grande Fête de la châtaigne sera de retour, nous comptons garder ce concept qui plaît beaucoup aux gens», souligne le directeur de Fully Tourisme. 

En savoir plus: Les infos sur le mois de la châtaigne à Fully


La châtaigne tiendra la vedette durant tout le mois d’octobre à Fully. © Fully Tourisme



Martigny: les épagneuls du Tibet en vedette

L’exposition nationale des épagneuls du Tibet va vivre sa 4e édition, ce dimanche 10 octobre à la salle communale de Martigny. L’événement est organisé par la section romande du Tibetan Spaniel Club Suisse en vue de l’obtention du titre de champion de Suisse de beauté.

Cette année, en raison de la pandémie, le programme a été quelque peu allégé. Certains éleveurs qui devaient venir de l’étranger ont annulé leur voyage. Mais les chiens agréés (avec CAC) tiendront tout de même la vedette dès 11 heures. 

Cette exposition est mise sur pied par une passionnée, Marie-Claude Saudan, présidente de la section, dont un des chiens vient de remporter le titre de champion du monde, tandis qu’une de ses femelles a terminé deuxième et qu’une autre de ses épagneuls s’est classée au troisième rang.  

Les «choses sérieuses» débuteront à 14 h 30 – après l’apéritif offert – avec le début de l’épreuve jugée, sous la conduite de Patrick Dewaele. «L’âge des chiens présentés part de la classe baby et va jusqu’aux vétérans de 8 ans», précise Marie-Claude Saudan.

Cette race de chiens plaira sans doute particulièrement aux enfants. «L’épagneul du Tibet est un petit chien très affectueux, gai et sociable. Sportif, il apprécie les longues promenades. Il apporte joie et bonne humeur chez ses maîtres», commente Marie-Claude Saudan.


Infos pratiques

Dimanche 10 octobre dès 11 heures. Certificat Covid demandé. www.swiss-clubshow.ch



Les épagneuls du Tibet feront les beaux samedi à Martigny. © DR


A lire aussi: Trois bonnes raisons d’aller visiter l’expo nationale d’épagneuls du Tibet à la salle communale de Martigny


Venthône: Noble-Contrée organise une matinée sportive

Une nouvelle manifestation qui sera désormais organisée chaque année est prévue samedi matin à Venthône. Différentes sociétés pourront ainsi à chaque fois se présenter et proposer des animations. Appelée «Noble-Contrée bouge», elle est ouverte à tous.

Pour cette première, le groupe parents-enfants de la société de gymnastique Miège Olympic permettra aux familles de se lancer sur un parcours de motricité. Grâce à Capoeira dos Alpes, les participants pourront essayer cet art martial afro-brésilien. L’association APA Santé fera découvrir le nordic walking et offrira la possibilité de participer à des jeux.

La commune sera officiellement labellisée Commune en santé durant cette rencontre qui aura lieu de 9 à 12 heures à la place de jeu Obabao. Lors de ce rendez-vous seront aussi attribués des mérites sportifs à sept jeunes qui bénéficient d’un encadrement dans une structure de haut niveau.

En savoir plus: le programme

Cette association compte une trentaine de membres et elle a vu le jour de manière officielle en l’an 2000. Elle propose quatre cours chaque semaine. © Serge Ballestraz

Ardon: portes ouvertes à la SPA Valais

Tous ceux qui aiment les animaux sont attendus samedi au refuge de la SPA Valais à Ardon. Les collaborateurs ont eu envie d’organiser cette journée portes ouvertes. Les visiteurs pourront ainsi voir tout le travail accompli chaque jour durant toute l’année. Ce rendez-vous permettra de poser également toutes les questions portant sur l’adoption. Les collaborations avec les communes et le canton seront aussi expliquées.

Aujourd’hui, 25 chiens et plus de 30 chats attendent un nouveau foyer dans la structure de cette société de protection des animaux qui regroupe plus de 2000 membres et des donateurs réguliers. Mais de nouveaux adhérents et des bénévoles sont toujours recherchés.

La rencontre débutera avec un verre de l’amitié. Dès 12 heures, des raclettes seront servies. L’après-midi, des visites du refuge, des maquillages pour enfants et des photos avec des chiens seront aussi programmées.

En savoir plus: Les détails de la journée


Des chiens mais aussi des chats espèrent retrouver un nouveau foyer. © DR



Saint-Maurice: deux écrivains à la médiathèque

La médiathèque de Saint-Maurice accueille, ce vendredi 8 octobre, deux écrivains réputés, Harry Koumrouyan et Matthias Zschokke, pour un café littéraire.

La rencontre se déroulera en deux parties. Une première table ronde est programmée de 17 h 30 à 18 h 30, et une seconde de 19 à 20 heures.

Genevois d’origine arménienne, Harry Koumrouyan a publié trois romans aux Editions de l’Aire. Matthias Zschokke (Editions Zoé) a publié son premier roman en 1981 qui reçoit le prix Robert Walser. Romans et pièces de théâtre suivent, ainsi que plusieurs films.

Lors de cette soirée, il sera notamment question de la relation auteur-éditeur, un couple qui a marqué l’histoire littéraire.


Infos pratiques

L’entrée à cette manifestation est libre, mais elle soumise au pass sanitaire. Renseignements sur www.mediatheque.ch


Harry Koumrouyan et Matthias Zschokke, invités du café littéraire vendredi. © DR



Niouc: le traditionnel combat réunira une trentaine de génissons

Le spectacle sera au rendez-vous samedi avec des luttes que les organisateurs prédisent «vives et animées». Pour la 11e année, l’Amicale de Niouc organise en effet un combat des génissons de la race d’Hérens. Une trentaine de combattantes sont attendues. Elles viendront d’étables du val d’Anniviers, de la région sierroise et du Haut-Valais. Les organisateurs expliquent que «la plupart des éleveurs sont des habitués qui se réjouissent chaque année de passer une journée conviviale tout en mesurant les valeurs combatives de leurs plus jeunes bêtes».

La journée débutera à 9 h 30 au couvert de Niouc et des places de parc seront prévues à proximité.

L’entrée sera libre et des animations musicales rythmeront la manifestation. Les membres de la société du village se sont mobilisés une nouvelle fois pour cet événement. Ils seront une trentaine à œuvrer. L’an dernier, une pause avait dû être décidée en raison de la pandémie.

En savoir plus: toutes les informations

A lire aussi: Un dixième combat de génissons à Niouc

Les participants viendront de la région et du Haut-Valais. © Remo Pagliarini


Salvan: l’expo de photos «Vibration»

Producteur de Vouipe, Dimitri Guedemann a enregistré des titres aux barrages de Salanfe et de la Grande Dixence avec son studio mobile. Cette expérience musicale a été suivie par le photographe Xaveer Gheysens et a débouché sur l’album «Lichen». Il s’agissait de capter l’atmosphère de cette création par des images réalisées au cœur des entrailles des barrages.

Ce projet mêlant musique et images a déjà donné lieu à deux expositions sur les sites des deux barrages. Jusqu’au 4 décembre, cette présentation intitulée «Vibration» est visible à Salvan, sur le chemin menant de la crèche à l’école.

«C’est l’occasion de voir ces treize photos dans un endroit plus accessible qu’autour des barrages», relève le musicien, qui est domicilié à Salvan.


Infos pratiques

Exposition jusqu’au 4 décembre. Renseignements sur www.vouipe.com


La création musicale de Vouipe captée au cœur des barrages du Valais. © Xaveer Gheysens  


Lavey-Morcles: concert d’orgue et de flûte à bec

Dimanche 8 octobre à 16 heures, au temple de Lavey-Morcle, deux musiciens donneront un concert d’orgue et de flûte à bec. Giorgio Carlin et Silvia Fontana proposeront divers morceaux choisis.

A la fin de la manifestation organisée par la paroisse des 2 Rives, les deux musiciens animeront un chant surprise avec la participation du public. 

L’entrée est libre. Chapeau à la sortie.

En savoir plus: Les infos sur le concert de dimanche


L’orgue se mariera à la flûte à bec dimanche au temple de Lavey-Morcles. © DR



Cet article vous a intéressé? Vous souhaitez entrer en relation avec l’un de nos journalistes de la rubrique Près de chez vous? Ecrivez-nous à pcv@lenouvelliste.ch
par Joël Jenzer,Cathrine Killé Elsig