Réservé aux abonnés

Les enjeux de la votation sur la fusion Martigny-Charrat résumés en cinq questions

Le 4 mars prochain, les citoyens de Charrat et de Martigny se prononceront sur la fusion des deux communes. Présentation des enjeux avec Léonard Moret, président de Charrat, et Anne-Laure Couchepin Vouilloz, présidente de Martigny.
21 févr. 2018, 12:00 / Màj. le 21 févr. 2018 à 12:00
On saura le 4 mars prochain si Charrat fera partie intégrante de la commune de Martigny dès le 1er janvier 2021.

En 2015, la commune de Charrat adresse une demande de fusion à l’exécutif martignerain, qui accepte à l’unanimité d’entrer en matière. Les nombreuses collaborations et relations existantes entre les deux communes justifient cette union.

Le rapport de fusion est validé en avril 2017, le Conseil général de Martigny se prononce à l’unanimité en faveur de la fusion le 26 septembre 2017 et le 4 mars prochain, ce sera au tour de la population de s’exprimer.

Cinquante-quatre ans après la f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois