«Le 20 heures» de TF1 sous le charme du zoo des Marécottes

Ce mardi 10 mars, le zoo des Marécottes a eu les faveurs du «20 heures» de TF1. Les résultats ne sont pas faits attendre: dès le lendemain, de nouveaux visiteurs faisaient le voyage pour une promenade sur le site.
12 mars 2020, 13:00
/ Màj. le 12 mars 2020 à 16:24
Mardi 10 mars dernier, les animaux du zoo des Marécottes ont eu leur heure de gloire sur TF1.

«Croiser le regard d’un lynx, se tenir à quelques mètres d’un loup, surprendre un ours en quête de son déjeuner.» Il est 20 h 45 ce mardi 10 mars lorsque les premières images du zoo des Marécottes défilent sur les petits écrans de toute la France.

En clôture du «20 heures» de TF1, après une émission largement consacrée au coronavirus, le reportage s’invite comme une petite parenthèse, une jolie bulle d’air.

 

 

Dans le zoo le plus haut d’Europe, à 1100 mètres, les caméras de la première chaîne française partent à la rencontre des seigneurs de la montagne et des visiteurs qui apprécient de voir évoluer ces bêtes dans leur milieu quasi naturel.

Les effets de la diffusion déjà ressentis

Un sacré coup de pub pour l’institution qui regroupe la plupart des représentants de la faune alpine. «Nous avons ressenti les effets de la diffusion dès le lendemain», se réjouit Pierre-Angel Piasenta, copropriétaire du zoo. En regardant le téléjournal, un couple français s’est dit: «Voilà où nous allons demain.» Et ils ont fait le chemin. 

A lire aussi: Le val d’Hérens star du téléjournal de TF1

«Tous les échos sont positifs et moi aussi je trouve le reportage magnifique», poursuit celui qui se dit étonné qu’un zoo de Suisse peut avoir les faveurs d’une émission dont l’audimat dépasse les 5 millions de téléspectateurs.

Au fil des images, ces derniers découvrent des animaux choyés, comme le mouflon menacé par le réchauffement climatique, un raton laveur en convalescence ou un ours qui adore la confiture aux abricots. «La sauvegarde de ces espèces est l’une des nombreuses missions de notre zoo», confirme Pierre-Angel Piasenta.

A lire aussi: L’unique centre de soins pour oiseaux du Valais va rouvrir ses portes aux Marécottes

Dès le mois d’avril d’ailleurs, l’association Nouvel Envol a choisi le zoo des Marécottes pour ouvrir l’unique centre de soins pour oiseaux du Valais.

par Noémie Fournier