Si on sortait ce week-end?

Festival, expos, concerts, promenade géologique, c'est parti pour un week-end animé.
30 juin 2021, 20:00
/ Màj. le 19 août 2021 à 15:43
Les Coconut Kings se feront un plaisir de donner du rythme à la première soirée du Pollen festival.

Sion: le Pollen Festival ne provoque pas d’allergie

L’été, les beaux jours et l’assouplissement des mesures sanitaires voient surgir dans la capitale un nouveau festival. Pollen, c’est son nom, a pour but de proposer une programmation qui mêle allégrement la musique, les arts vivants et les arts visuels. Il invite ainsi les festivaliers à découvrir de place en place diverses animations culturelles, mouvantes et éclectiques le temps de deux week-ends estivaux.

 

@Julien James


Le coup d’envoi de Pollen sera donné ce vendredi  à 18 heures par le danseur Lionel Fournier et l’illustratrice Cécile Giovannini avec «Le paradoxe du feu rouge», une création mêlant lecture et dessin. Ils seront suivis par Kiku, un duo d’improvisation musical composé de Yannick Barman et Cyril Regamey avant de laisser la place aux inénarrables Coconut Kings et leur «Wild Rockin’Rhythm’n’Blues».
La suite de la programmation s’annonce tout aussi juteuse, présentant quelque 35 événements, toutes catégories confondues. Que du bonheur! 

 

Infos pratiques

Place des Théâtres et vieille ville de Sion, du 2 au 4 juillet et du 9 au 11 juillet 2021. 
Programme complet, horaires et réservations sur le site du festival.

 

En savoir plus : Le site du festival

 

Saint-Maurice: des miettes pour les étoiles

 

@DR

 

Peinture, illustration, photographie, estampes digitales, héliogravure, papiers découpés, installations sonores, bande dessinée, digigraphie, sculpture ou encore céramique, c’est ce que l’espace ContreContre de Saint-Maurice se propose de faire découvrir au public à travers une exposition collective sobrement intitule «No Mas Cosmos», une exposition qui réunit quinze artistes aux univers divers et variés, quinze artistes qui ont décliné, à leur manière, le fait que pour l’instant, nous n’habitons qu’une seule Terre et que l’éveil d’un homme commence par le fait qu’il sait qu’il ne va nulle part et qu’il ne sait même pas où aller.

 

Infos pratiques

Espace ContreContre, jusqu’au 17 juillet 2021. Ouvert les jeudis et vendredis de 17 à 20 heures et les samedis et dimanches de 14 à 18 heures.

 

Sierre: l’EDHEA met à l’honneur 59 jeunes diplômés

Diana Martin, «Expérimentation 8». Yossof Baddri

 

 

«Il est réjouissant de constater que les formations en art ne perdent rien de leur attrait, même dans la situation actuelle.» Telle est la constatation à laquelle est arrivée l’Ecole de design et haute école d’art du Valais (EDHEA) à la fin d’une année particulièrement compliquée. 
Pour marquer cet événement, elle propose un rendez-vous d’une ampleur inédite. Pour la première fois, elle expose en un même lieu l‘ensemble des travaux des élèves,  étudiantes et étudiants qui ont achevé leur cursus. Vendredi 25 juin dernier, jour du vernissage, elle a également remis plusieurs prix et résidences à vingt diplômées et diplômés.

Dans cette exposition, le public a l’occasion de découvrir une large variété de travaux réalisés par les élèves: des installations, des œuvres sonores, des livres, des performances, des projections et vidéos ou des peintures. Tous ont été réalisés dans le cadre de cinq formations dispensées par l’EDHEA.

A noter que plusieurs artistes diplômés ont reçu une résidence ou un prix dû à la qualité de leurs travaux finaux, par exemple Diana Martin, diplômée bachelor, récipiendiaire du prix de la Fondation BEA pour jeunes artistes, créée par Béatrice Deslarzes et Pierre Schaefer. Le prix Excellence HES-SO a été remis à Claire Frachebourg, diplômée bachelor, ainsi qu’à Margaux Dewarrat, diplômée master, pour n’en citer que quelque-uns. Un grand bravo aux artistes.

 

Infos pratiques

EDHEA, jusqu’au 4 juillet 2021. Infos sur le site de l’école.

 

En savoir plus : Le site de l'EDHEA

 

Sion: heures joyeuses au Teatro Comico

 

@DR

 

Le Teatro Comico, c’est du théâtre mais pas que. Après le succès indéniable du spectacle de reprise «Le fabuleux La Fontaine», c’est au tour de la musique d’occuper la salle du haut de la ville.

Formé du guitariste Nicolas Fardel, diplômé de la Music Academy International de Nancy et professeur de guitare à l’EJMA-Valais, du bassiste Christophe Dayer, détenteur d’un master en pédagogie à la HEM de Berne, et du batteur Donato Villani, professeur de batterie, le Happy Hours Trio revisite aussi bien les standards de jazz que les musiques plus colorées latinos en passant par les «Evergreen» internationaux du XXe siècle. 

 

Infos pratiques

Teatro Comico, les 2 et 3 juillet 2021 à 20 heures. Réservations au 027 321 22 08 ou sur le site du Teatro Comico.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Granges: racines profondes américaines

 

@DR

 

Le café-bar culturel de Granges continue son petit bonhomme de chemin et présente, ce jeudi soir à 19 heures, un concert-apéro qui s’annonce des plus prometteurs.

En effet, le Kasse-Noisettes va se faire un plaisir de proposer une immersion dans les racines profondes de la musique américaine avec Jakstaff ant the Two Old Boys, un combo qui donne dans le blues, la folk, la country, et le bluegrass. Tout un programme! 

 

Infos pratiques

Le Kasse-Noisettes, jeudi 1er juillet 2021 à 19 heures.

 

En savoir plus : Le site du Kasse-Noisettes

 

Crans-Montana: la géologie en musique

 

@DR

 

La géologie, un vaste domaine qui peut en rebuter plus d’un. Et pourtant, grâce à Emilie Vuissoz et Didier Métrailler, partir à la découverte de terrains rocailleux et inconnus devient un plaisir poétique.

Depuis plusieurs années, les deux compères organisent des soundwalks géologiques qui amènent les participants à mieux comprendre la nature dans laquelle nous vivons et cela, par le biais d’une expérience sonore hors du commun.
Inspirés par l’endroit, Emilie Vuissoz et Didier Métrailler créent, avec les éléments naturels et les sons captés en pleine nature, une performance musicale inédite et envoûtante

Ce samedi, c’est dans le magnifique vallon de la Tièche – cours d’eau qui prend sa source au glacier de la Plaine Morte –,  qu’ils vous convient pour une balade entre les cascades, les paturages escarpés, les fôrets de mélèzes et le bisse de Tsittoret.
Rendue possible grâce aux casques audio sans fil, cette excursion entre géologie et création sonore est une expérience originale riche en émotions.

 

Infos pratiques

Vallon de la Tièche, samedi 3 juillet 2021 à 9 h 45 et 12 h 45. Renseignements et inscription sur le site dédié.

 

En savoir plus : Le site des soundwalks géologiques

 

 

 

Texte ici

par Xavier Duroux