Réservé aux abonnés

Deux ans après sa condamnation en Belgique, un prêtre pédophile vit toujours libre en Valais

Condamné fin 2017 en Belgique à trois ans de prison ferme pour abus sexuel sur mineur, un prêtre valaisan de la Fraternité Saint-Pie X n’a toujours pas purgé sa peine. Le dossier s’est enlisé à Bruxelles et le religieux vit depuis en Valais. Libre.
12 juin 2020, 05:30 / Màj. le 12 juin 2020 à 05:30
C’est dans le dortoir de l’internat d’une école de la Fraternité Saint-Pie X, dans cette rue de Bruxelles, que les abus auraient eu lieu.

Condamné en décembre 2017 en Belgique à cinq ans de prison, dont deux avec sursis pour abus sexuel sur mineur, un prêtre valaisan de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) n’a toujours pas commencé à purger sa peine de prison selon la justice belge. Deux ans et demi après le verdict, il vit en Valais, libre.

En 2010 et 2011, ce religieux traditionaliste avait abusé sexuellement d’un garçon âgé de 9 ans, dans un internat de la fraternité situé à B...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois