Centre médical: Bagnes fait cavalier seul

Ayant décidé de ne pas s'associer au projet de Maison de la santé d'Entremont à Sembrancher, la commune de Bagnes étudie la réalisation de deux centres médicaux sur son territoire, au Châble et à Verbier.
30 sept. 2014, 16:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39


LDD

La commune de Bagnes n’a pas officiellement fermé la porte au projet de Maison de la Santé d’Entremont qui va bientôt voir le jour à Sembrancher, mais dans la réalité, c’est tout comme.

Le président de Bagnes Eloi Rossier précise à ce propos: «Le Conseil communal de Bagnes ayant décidé de ne pas s’associer au projet de Sembrancher, notre position est très claire. La réalité est qu’une commune telle que Bagnes se doit de disposer d’un centre médical performant à Verbier et, au minimum, d’une antenne au Châble.»

Lundi soir, lors du Conseil général de Bagnes, Eloi Rossier a ainsi affirmé que plusieurs sites étaient à l’étude pour la création d’un centre médical à Verbier et qu’en ce qui concerne Le Châble, le projet allait de l’avant: «Nous venons de recevoir les propositions de deux médecins désireux de s’installer au Châble. Nous allons les rencontrer et finaliser dès que possible ce dossier .»

Du côté du projet de Sembrancher, qui rassemble six communes du Grand Entremont (Bourg-Saint-Pierre, Bovernier, Liddes, Orsières, Sembrancher et Vollèges), le préfet du district d’Entremont Jean-Maurice Tornay ne désire pas en dire plus sur le sujet, n’ayant reçu aucune nouvelle de la part de Bagnes.

Il se borne à préciser que le dossier suit son cours (travaux prévus dès le début 2015) et que plusieurs médecins bagnards sont déjà entrés dans la société qui exploitera la Maison de la Santé de Sembrancher.