Réservé aux abonnés

Après 60 ans de suissitude et de politique engagée, Vladimir Granziero va enfin tenter de décrocher son passeport à croix blanche

Il partage tout autant le contenu de ses assiettes que ses coups de gueule politiques sur Facebook. Vladimir Granziero, président du PLR de Sierre mais permis C, a attendu ses 62 ans pour entamer sa procédure de naturalisation. Biographie d’un Italien pourtant tellement valaisan.
03 sept. 2018, 12:00 / Màj. le 03 sept. 2018 à 17:16
Vladimir Granziero, président du PLR de Sierre mais encore détenteur d'un permis C.

C’est sûr, il ne manquera pas de serrer la pince aux membres de la commission de naturalisation de la Ville de Sierre le jour où il passera son grand oral d’Italien candidat au passeport suisse. Peut-être même qu’il claquera quelques bises.

Il faut dire que Vladimir Granziero a le contact aisé. Décomplexé en fait. Après soixante ans en Suisse – il est arrivé des environs de Venise avec ses parents à l’âge de 2 ans à Chippis – le résident de Sierre a gagné se...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois