Réservé aux abonnés

Affaire Giroud: l’Interprofession de la vigne et du vin demande la récusation de la procureure

Il y a cinq jours, la procureure chargée de l’affaire Giroud enterrait une deuxième procédure liée à la plainte déposée par l’IVV, après avoir classé la première. L’IVV la juge partiale et vient de demander sa récusation. Tandis que l’avocat de Dominique Giroud juge ces décisions parfaitement logiques.
26 oct. 2021, 16:27 / Màj. le 26 oct. 2021 à 22:05
Aba Neeman, avocat de l'IVV, explique les raisons qui ont poussé son client à demander la récusation de la procureure chargée de l'affaire Giroud.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois