Zurich: prison avec sursis et expulsion du territoire suisse pour un imam éthiopien

Un imam éthiopien qui avait appelé à tuer les musulmans qui ne priaient pas dans sa communauté a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et une interdiction de territoire suisse pendant 10 ans. Il prêchait dans la mosquée controversée An'Nur de Winterthour.
30 nov. 2018, 12:56
/ Màj. le 30 nov. 2018 à 12:55
La peine infligée à l'imam a été confirmée par le Tribunal cantonal zurichois.

Le tribunal cantonal zurichois a confirmé vendredi la peine infligée à un imam éthiopien de la mosquée An'Nur de Winterthour (ZH). Comme en première instance, il est condamné à 18 mois de prison avec sursis et à l'expulsion de Suisse pendant dix ans.

Le prévenu avait déclaré lors d'un prêche tenu le 21 octobre 2016 devant environ 60 personnes que les musulmans qui ne priaient pas dans la communauté devaient être "bannis, rejetés, évités et calomniés jusqu'à ce qu'il y reviennent". S'ils persistaient, ils devaient être tués, même s'ils priaient chez eux.