Réservé aux abonnés

Violences sexuelles: appel lancé pour renforcer la lutte contre le viol

Qualification restrictive, enquêtes incomplètes ou justice lente... l’agression sexuelle est mal poursuivie en Suisse. Des spécialistes appellent à explorer les possibilités de la justice restaurative.
27 juin 2020, 00:01
/ Màj. le 27 juin 2020 à 08:35
La lutte contre les violences sexuelles a été un point central de la grève féministe du 14 juin et de manifestations, comme ici à Lausanne en novembre 2019. (Archives)

«Non, c’est non.» La devise est-elle enfin entrée dans les mœurs? La lutte contre les violences sexuelles, notamment le viol, a été un point central de la grève féministe du 14 juin ou du mouvement #Metoo. Or le Code pénal suisse n’a pas été révisé en profondeur depuis 1942, et sa définition du viol s’avère obsolète (lire ci-contre). Des chantiers législatifs sont en cours afin de mieux tenir compte des réalités sociales et de l’intér&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois