Réservé aux abonnés

Vers plus de transparence

La Suisse souffre d'un manque de sensibilisation en matière de lutte contre la corruption et de certaines lacunes.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La Suisse souffre de certaines lacunes et surtout d'un manque de sensibilisation en matière de lutte contre la corruption. La classe politique, les entreprises et les médias ne semblent pas s'intéresser suffisamment à la question, note un rapport approuvé hier par le Conseil fédéral.

Le document souligne la difficulté à intéresser ces milieux à la problématique. Il y voit deux raisons: d'une part, une certaine résignation face à l'ampleur d'un phénomène encore souvent perçu co...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois