Réservé aux abonnés

Une rude défaite pour les locataires

Malgré le soutien des centres urbains, l’initiative pour des logements abordables est clairement rejetée.
10 févr. 2020, 00:01
/ Màj. le 10 févr. 2020 à 00:01
Bundesrat Guy Parmelin spricht waehrend einer Medienkonferenz zu den Abstimmungen, am Sonntag, 9. Februar 2020, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer) SCHWEIZ ABSTIMMUNGEN 9. FEBRUAR 2020

Les locataires ont subi une rude défaite, hier. L’initiative portée par leur association, l’Asloca, a été clairement rejetée par 57% de la population. Dans le camp des gagnants, on exulte: «La leçon du jour, c’est que dans ce pays de locataires qu’est la Suisse, on peut gagner contre l’Asloca», se réjouit Olivier Feller, directeur de la Chambre vaudoise immobilière. Le conseiller national PLR s’attendait à un résultat plus serré, voire à devoir passer par la majorité des cantons pour l’emporter.

Du côté des initiants, on tente de garder le sourire: «Notre initiative obtient dix points de plus q...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois