Réservé aux abonnés

Un noyau d'opposants contre l'atome

A Bâle et à Berne, des manifestants dopés au soleil ont défilé hier contre l'énergie nucléaire. Dans leur viseur, la centrale française de Fessenheim, proche de la cité rhénane.
03 août 2015, 08:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Quelque 2000 personnes à Bâle et 600 à Berne ont manifesté hier contre le nucléaire. Se joignant aux mouvements de protestation français et allemand, ils ont exigé un arrêt immédiat des centrales, notamment celle de Fessenheim, située à 35 kilomètres de Bâle.

Dans la ville rhénane, les antinucléaires se sont réunis sur la passerelle des trois pays, un pont entre les villes de Huningue (F) et de Weil-am-Rhein (D) à quelques encablures de la frontière helvétique. Des actions similaires se sont tenues sur une douzaine d'autres ponts le long du Rhin, notamment à Strasbourg.

Des slogans tels que "E...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois