Réservé aux abonnés

Un nouvel échec pour l’UDC

Le président Albert Rösti refuse de voir ce vote comme un test personnel.
22 mai 2017, 00:01
/ Màj. le 22 mai 2017 à 00:01
Nationalrat Felix Mueri, SVP-LU, spricht am Mobiltelefon im Hauptquartier des Komitees gegen die Energiestrategie 2050, am Sonntag, 21. Mai 2017 in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex) SCHWEIZ EIDGENOESSISCHE ABSTIMMUNG

Ambiance morose. Les représentants de l’UDC se faisaient rare, hier, dans la salle de conférence censée réunir les opposants à la loi sur l’énergie. Seuls deux conseillers nationaux UDC – Felix Müri et Christian Imark – avaient fait le déplacement à Berne, aux côtés de Doris Fiala (PLR, ZU) ainsi que des membres de la société civile et du monde économique. Pas de trace de Toni Brunner, chef de campagne. «Il n’est jamais agréable de se présenter devant les médias lorsqu’on a perdu», souffle un participant.

C’est une défaite de plus pour le parti sur un thème qui constitue, de son propre aveu, un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois