Réservé aux abonnés

Tremblements de terre: la Suisse n’est pas à l’abri d’un séisme majeur

Le Conseil national se penche aujourd’hui sur un projet d’assurance contre les dégâts occasionnés par les tremblements de terre. D’après le sismologue Philippe Roth, ce danger est sous-estimé en Suisse.
22 sept. 2021, 00:01
/ Màj. le 22 sept. 2021 à 06:52
Ein Mitarbeiter Schweizerischen Erdbebendienst, SED, ueberwacht eine Statusuebersicht verschiedener seismischer Stationen auf einem Bildschirm, fotografiert am 14. Januar 2021 in Zuerich. Der Schweizerische Erdbebendienst an der ETH Zuerich ist die Fachstelle des Bundes fuer Erdbeben. Seine Aktivitaeten sind in das eidgenoessische Massnahmenprogramm Erdbebenvorsorge eingebunden. (KEYSTONE/Christian Beutler)

Le sol a tremblé vingt-deux fois entre le 13 et le 19 septembre en Suisse. Selon le Service sismologique suisse, la magnitude de ces séismes a fluctué entre 0,4 et 2,0 sur l’échelle de Richter. Autant dire que non seulement ces secousses n’ont pas provoqué de dégâts, mais qu’elles n’ont même pas été ressenties. La Suisse n’est cependant pas à l’abri d’un tremblement de terre majeur, bien que ce genre d’événement reste rare. Empoignant cette éventualit&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois