Réservé aux abonnés

Technologie: la lourdeur de l’administratif fait ramer Swisscovid

L'application Swisscovid était destinée à nous tenir au courant de nos risques d'exposition au coronavirus presque en direct. Mais des retards administratifs dans l’envoi des codes d’alerte de l’application affectent l’utilité de cet outil de traçage.
17 août 2020, 00:01 / Màj. le 17 août 2020 à 07:08
L'application Swisscovid a été téléchargée par de nombreux utilisateurs mais provoque aussi beaucoup de défiance.

Toute son utilité est fondée sur le fait qu’elle permet d’avertir des personnes potentiellement infectées avant qu’elles ne développent des symptômes du coronavirus, et qui n’auraient pu être mises au courant autrement. Sauf que l’application Swisscovid souffrirait, aujourd’hui, de la lourdeur du protocole mis en place pour produire et transmettre des codes d’alerte, indique la «Neue Zürcher Zeitung». Une partie des codes concernant des cas Covid-19 ne seraient générés et env...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois