Suisse-UE: les Verts veulent renégocier l'accord-cadre

Les Verts suisses ne sont pas satisfait de l'accord-cadre négocié par le Conseil fédéral avec l'Union européenne. Ils veulent notamment corriger le problème du salaire égal sur un même lieu de travail.
23 févr. 2019, 17:19
/ Màj. le 23 févr. 2019 à 17:17
Les Verts suisses remettent eux aussi en cause l'accord-cadre avec l'Union européenne.

Les Verts veulent renégocier l'accord institutionnel entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Ils sont déterminés à maintenir le niveau de protection des salaires suisses. En échange, ils proposent que la Suisse prenne des mesures en matière fiscale.

Le groupe parlementaire des Verts a rendu publique samedi sa position sur l'accord-cadre institutionnel avec l'UE. Il soutient une consolidation de la voie bilatérale avec cet accord, un instrument essentiel pour collaborer étroitement avec les pays de l'UE, écrit-il.

Le projet contient plusieurs aspects positifs tels que la poursuite de la protection des Alpes ou encore le mécanisme de règlement des différends qui respecte la démocratie directe suisse. Mais l'accord contient encore trop de questions ouvertes.

Le principe d'un salaire égal pour un travail égal sur un même lieu est remis en question. Les Verts sont donc convaincus de la nécessité de renégocier l'accord. La Suisse devrait proposer à l'UE des mesures pour une meilleure harmonisation fiscale et un renforcement de l'entraide administrative.

"C'est seulement en garantissant des salaires décents et en combattant les niches fiscales qu'il sera possible de vaincre la montée des populismes et les forces isolationnistes", estime la présidente du parti Regula Rytz.