Réservé aux abonnés

Session des femmes à Berne: «Etre constructives et proactives». Rencontre avec Sophie Achermann, d’Alliance F.

Des organisations féminines proposent deux jours de débat pour discuter de l’égalité. Interview d’une des instigatrices de cette «Session des femmes», Sophie Achermann, d’Alliance F.
28 oct. 2021, 00:01 / Màj. le 28 oct. 2021 à 08:06
Sophie Achermann est la directrice de la faîtière des organisations féminines suisses Alliance F.

Elles seront 246 à débattre durant la deuxième session des femmes, qui se tient ces vendredi et samedi à Berne au Palais fédéral. Symboliquement, ce nombre correspond à celui des parlementaires fédéraux. Mais elles sont loin d’être toutes députées, et proviennent des différentes régions de Suisse ainsi que d’horizons très variés.

A la base de cet événement: Alliance F, la faîtière des organisations féminines suisses, en collaboration avec F...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an