Question jurassienne: la votation sur un nouveau canton aura lieu le 24 novembre

Dans neuf mois, les citoyens du Jura bernois et ceux du Jura vont se prononcer sur la création d'un nouveau canton.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Elisabeth Baume-Schneider

La ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider a annoncé mercredi devant le Parlement que le future scrutin sur la question jurassienne a été fixé au 24 novembre.

Cette date a été retenue après une discussion avec le gouvernement bernois, a ajouté la ministre lors de l'examen en 2e lecture de la modification de la constitution qui pose les bases pour permettre une votation populaire dans le canton du Jura. Comme lors de la première lecture, la révision a été acceptée à l'unanimité.
 
Nouvel article
 
Cette modification, adoptée par 57 voix sans opposition et sans abstention, porte sur l'ajout d'un article 139 à la constitution cantonale. Cet article accorde au gouvernement la compétence de lancer les démarches pour la création d'un canton regroupant le Jura bernois et le Jura.
 
C'est cette modification constitutionnelle qui sera soumise au référendum obligatoire le 24 novembre. "L'octroi de la garantie fédérale à l'article 139 ne devrait pas poser de problèmes", a estimé la ministre jurassienne. Le vote simultané organisé dans les deux régions doit permettre de résoudre le conflit jurassien.
 
Pas une annexion
 
Alors que les lettres de lecteur et les prises de position dans la presse se multiplient à l'approche de cette votation, Elisabeth Baume-Schneider a souhaité apporter des précisions sur l'objet soumis au peuple. "Il ne s'agit pas d'une logique d'annexion ni de rattachement à un canton".
 
"Il est faux d'affirmer que les citoyens se prononceront sur un rattachement du Jura bernois au Jura", a expliqué la ministre, ajoutant au passage que la notion de nouveau canton était centrale. Elle estime que l'objet est parfois compris de manière réductrice ou erronée.
 
Pour le Gouvernement jurassien, il est temps d'inventer un Etat qui n'existe pas. Le canton du Jura va disparaître si le Jura bernois accepte ce projet. Le 24 novembre, les citoyens des deux régions diront s'ils donnent le feu vert à leur gouvernement respectif pour engager un processus menant à la création d'une nouvelle entité.