Polémique: Instagram supprime une vidéo de l’UDC pour «discours haineux»

L’UDC a publié cette semaine une vidéo controversée sur son compte officiel Instagram. Après de nombreux signalements de la part des utilisateurs, la plateforme a finalement supprimé le contenu jugé raciste.
21 août 2020, 10:16
/ Màj. le 21 août 2020 à 10:17
Le conseiller national Thomas Matter (UDC/ZH) est derrière cette vidéo (capture d'écran YouTube).

La dernière vidéo de campagne de l’UDC n’est pas du goût de tout le monde. Dans le cadre de la promotion de son initiative de limitation soumise à votation le 27 septembre prochain, le parti a publié un spot de deux minutes controversé.

Le clip met en scène une petite fille parcourant une Suisse surpeuplée et déplorant la criminalité, l’omniprésence de trafic routier, de béton et d’étrangers.

«Discours haineux»

Publiée sur le compte Instagram officiel du parti, la vidéo a rapidement été signalée à maintes reprises par des utilisateurs pour «discours ou symbole haineux». Le réseau social a depuis supprimé le contenu problématique. 

Plus le nombre de personne signalant un contenu est élevé, plus la plateforme agit rapidement dans sa modération.

La vidéo a été supprimée d’Instagram, mais elle est toujours disponible sur YouTube (état au 21 août). 

Pas la première fois

Ce n’est pas la première fois qu’une vidéo du parti est retirée d’internet. En 2019 déjà, une vidéo de campagne de l’UDC Zurich avait été supprimée de YouTube.

A lire aussi : Vidéo de l’UDC zurichoise bloquée par Youtube pour appel à la haine

Dans la vidéo, les Erythréens étaient décrits comme des «faux demandeurs d’asile». YouTube avait alors supprimé le contenu, évoquant aussi un «discours de haine».

L’UDC, pour sa part, a répété à plusieurs reprises être victime de censure et que ces messages relevaient de la liberté d’opinion.

par Virginie Maret