Réservé aux abonnés

Particules naines et grandes inquiétudes

Une étude prône davantage de transparence et émet des recommandations à propos de l'utilisation des nanomatériaux dans la vie quotidienne: vêtements, pneus, crèmes solaires...
07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_1610562.jpg

Les nanomatériaux permettent de réduire la consommation d'énergie mais comportent aussi des risques pour la santé et l'environnement, selon Centre d'évaluation des choix technologiques (TA-SWISS). L'organisme demande des études sur leurs effets à long terme, un meilleur étiquetage des biens qui en contiennent et une harmonisation du droit suisse.

Les "particules naines" permettent de fabriquer des matériaux très légers et néanmoins solides, note le Centre d'évaluation des choix technologiques (TA-SWISS) dans une étude présentée hier à Berne. Grâce à de tels constituants, des véhicules consomm...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois