Pandémie: la nouvelle variante du coronavirus a été détectée en Suisse pour la première fois

La nouvelle souche du coronavirus, initialement découverte en Grande-Bretagne, a été détectée jeudi en Suisse pour la première fois, a annoncé l’OFSP. Il s’agit de deux ressortissants anglais testés positifs.
24 déc. 2020, 19:50
/ Màj. le 24 déc. 2020 à 21:03
Certains éléments indiquent que la nouvelle variante est nettement plus infectieuse. (illustration)

La nouvelle variante du coronavirus provenant de Grande-Bretagne a été détectée en Suisse dans deux échantillons. Il s’agit de résidents du Royaume-Uni, testés positifs en Suisse, a annoncé l’OFSP. Leur identité est connue et les cantons concernés ont été avertis.

Ces derniers jours, de nouvelles variantes du coronavirus ont été découvertes indépendamment l’une de l’autre au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, rappelle l’Office fédéral de la santé publique jeudi soir dans un communiqué. Certains éléments indiquent que ces variantes sont nettement plus infectieuses et que le virus se propage beaucoup plus rapidement que la variante précédente du coronavirus.

Divers échantillons de personnes testées positives au coronavirus sont actuellement analysés par séquençage en vue d’une éventuelle mutation du virus. L’objectif est de déterminer si une personne avec un résultat positif est porteuse de la nouvelle variante.

 

 

La mutation a été détectée dans deux échantillons provenant de personnes testées positives. Il s’agit de résidents du Royaume-Uni, testés positifs au coronavirus en Suisse. Les échantillons ont été séquencés au Centre national de référence pour les maladies virales émergentes à Genève.

L’identité des personnes infectées est connue de l’OFSP. Les cantons d’où proviennent les échantillons ont été alertés de la possibilité que cette variante plus infectieuse y circule.

Un isolement confirmé

L’OFSP part du principe que les personnes testées positives sont en isolement. Un canton l’a déjà confirmé pour l’une des deux personnes. Les personnes-contacts sont en quarantaine. Un deuxième canton est en train de contacter la personne concernée.

A lire aussi : Coronavirus: liaisons aériennes coupées entre la Suisse et le Royaume-Uni

Mercredi, l’OFSP a envoyé un SMS aux Britanniques et aux ressortissants d’Afrique du Sud en Suisse pour les informer des règles sur le coronavirus qui s’appliquent à eux. Le message les informait que tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni ou d’Afrique du Sud arrivés en Suisse le 14 décembre ou après doivent être mis en quarantaine pendant dix jours.

10'000 Britanniques en Suisse

Dix mille Britanniques sont arrivés en Suisse depuis cette date, selon l'OFSP. Sept mille se trouveraient en Valais, estime l'office du tourisme du canton. Contacté par Keystone-ATS samedi, l'OFSP dit que si le nouveau virus se propage en Suisse, le nombre des nouvelles infections journalières risque d'augmenter rapidement sans mesures supplémentaires.

Les premiers rapatriements de touristes britanniques ont eu lieu jeudi matin. Deux avions de Swiss sont partis de Zurich à destination de Londres-Heathrow. Les voyageurs n'ont pas dû s'enregistrer séparément, le port du masque et la distanciation ont été appliqués, a précisé l'aéroport.

Swiss n'a pas divulgué le nombre de personnes à bord. Un autre vol fera le trajet Zurich-Heathrow le jour de Noël. Un avion décollera aussi de Genève en direction du Royaume-Uni. Deux autres appareils devraient également partir de Zurich le 26 décembre. Il s'agit de vols réguliers normaux et non pas de vols de rapatriement.

Dans l'autre sens, seuls les ressortissants suisses ou du Liechtenstein ainsi que les doubles nationaux sont autorisés sur les vols retour depuis le Royaume-Uni.