Naturalisation: quelle nationalité demande le plus le passeport suisse?

Selon une récente étude l’université de Genève, le passeport suisse a particulièrement la cote auprès des Russes. Tandis que les Italiens ou les Autrichiens préfèrent s’en passer.
19 févr. 2020, 19:00
/ Màj. le 19 févr. 2020 à 19:00
Selon une étude de l'Université de Genève, les Russes demandent le passeport rouge beaucoup plus souvent que les Italiens ou les Autrichiens.

La Commission fédérale des migrations et l’Université de Genève ont présentés des chiffres détaillés sur les pratiques locales de naturalisation en Suisse. L’étude, relayée par 20Minuten, montre quelles nationalités sont particulièrement friandes du passeport rouge. Et celles qui le sont moins.

Les Russes en premières ligne

Comme la loi le prévoit, n’importe qui résidant en Suisse depuis dix ans et titulaire d’un permis C peut demander la naturalisation auprès de son canton ou de sa commune. Parmi les huit nationalités qui ont le taux de naturalisation le plus élevé, la Russie se trouve en première ligne (10,3%), derrière l’Irak (6,01%), puis l’Inde (4,12%).

En revanche, on trouve un faible taux de naturalisation standardisé chez les Italiens (1,2%). Alors qu’il s’agit de la plus grande communauté étrangère de Suisse. Les Autrichiens sont eux les moins susceptibles d’être naturalisés avec un quota de 0,7%.

par Hélène Krähenbühl