Mise en garde à cause de fortes concentrations de particules fines

De fortes concentrations de particules fines ont été mesurées en Suisse romande.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Une tete de prelevement pour l'ozone et les dioxines, gauche, une station de donnees meteo, centre et une tete de prelevement pour les particules fines, PM 10, droite, sur une des  nouvelles stations de mesure de la qualite de l'air, a Aigle, ce vendredi 11 janvier 2008. Le canton de Vaud a renouvelle completement ses stations de mesure de la qualite de l'air, se dotant d'outils performants, le reseau Vaud'Air,  qui permet la mise a disposition en ligne des donnees de pollution de l'air. 7 stations composent le reseau Vaud'Air, a Nyon, Morges, Bussigny, Epalinges, Montreux, Aigle et Yverdon-les-Bains.  (KEYSTONE/Dominic Favre)

En Suisse romande, le seuil d'information de 75 microgrammes (mcg) par m3 a été franchi dans plusieurs stations de mesure. Les personnes sensibles sont invitées à s'abstenir de tout effort physique intense. L'usage des transports publics est recommandé.

Le seuil d'information a été franchi à Morges (VD, 81), Aigle (VD, 77), Nyon (VD, 76), Thônex (GE, 80) et Fribourg (76). Les autres niveaux sont légèrement inférieurs: Yverdon-les-Bains (VD, 72), Lausanne (73), Massongex (VS, 72) et Neuchâtel (67).

Les conditions météorologiques sont particulièrement défavorables à la dispersion des polluants atmosphériques, précise le communiqué diffusé mercredi par le canton de Vaud. Les concentrations en particules fines resteront donc élevées ces prochains jours.

Cette pollution peut entraîner des inflammations des voies respiratoires. Il est ainsi recommandé de modérer les efforts physiques intenses et d'éviter les autres facteurs irritants comme le tabac ou les fumées.

Les personnes particulièrement sensibles, comme les enfants, les personnes âgées ou celles souffrant de pathologie cardiaque, sont priées de rester vigilantes face à toute aggravation de leur état. Il convient également de ne pas aérer longuement son appartement.

Transports publics

Pour contribuer à réduire la pollution, l'usage des transports publics est fortement recommandé. Le co-voiturage est également préconisé et il faut renoncer à utiliser des voitures diesel dépourvues de filtres à particules.

Il faut également se passer des feux de "confort" (cheminée, poêle) et ne pas faire de feu en plein air. La température du logement ne devrait pas dépasser les 19-20 degrés, conclut le communiqué.