Mariages et partenariats en hausse, divorces stables

Si le nombre de partenariats enregistrés est en hausse en Suisse, c'est aussi le cas des mariages, des naissances et des décès. Les divorces restent stables.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le trafiquant aura juste eu le temps de passer son alliance avant de filer tout droit... en prison.

Pour la première fois depuis 2007, les partenariats homosexuels sont à la hausse en Suisse. 860 gays et 540 lesbiennes se sont dit "oui" en 2012. Les mariages et les naissances ont aussi augmenté alors que les divorces restent stables.

En 2007, année de l'entrée en vigueur de la loi sur le partenariat enregistré, plus de 2000 couples s'étaient pacsés. Puis le nombre d'unions officialisées n'a cessé de diminuer chaque année: -54% en 2008, -6% en 2009, -17% en 2010 et -7% en 2011. Cette tendance s'est inversée l'an dernier, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique. 700 partenariats enregistrés ont été conclus, soit une hausse de 3,4%.

L'augmentation a été moins forte (1%) du côté des 42'500 mariages célébrés. Mais des pointes ont été enregistrées à Appenzell Rhodes-Intérieures (+28%) ou à Nidwald (+12,2%). Les Suisses s'unissent davantage entre eux (+4,4%) alors que les mariages mixtes et entre étrangers ont reculé respectivement de 2,9% et 1,8%. Le nombre des divorces reste quant à lui stable à 17'500.

Hausse des naissances

Les naissances ont légèrement augmenté (0,9%), passant à 81'500. Celles intervenant hors mariage sont un peu plus nombreuses (19,5% du total contre 19,3% en 2011). Mais c'est beaucoup moins qu'en France (55%), qu'en Islande (65%), qu'en Norvège (55%) ou qu'en Suède (54%).

L'augmentation des naissances s'est avérée dans deux tiers des cantons. Elle est très forte à Uri (15%) ou Schwyz (12,2%) alors que les reculs les plus marqués ont été constatés à Neuchâtel (-2,2%), dans les Grisons (-3,7%) et au Tessin (-5,9%).

Comme chaque année, davantage de garçons (41'700) que de filles (39'800) sont venus au monde. L'âge moyen de la mère à la maternité est passé de 31,4 à 31,6 ans. Le taux de fécondité reste stable à 1,5 enfant par femme en âge de procréer.

Plus de décès

Le nombre de décès a de son côté crû de 3,1%, à 64'000. Une surmortalité a été constatée entre février et avril. Le froid et la grippe sont venus amplifier un phénomène également dû au vieillissement démographique.

Au final, l'accroissement naturel atteint 17'500, soit 6,5% de moins que 2011. Seuls cinq cantons (SH,JU,GR,BS,TI) affichent un solde négatif.