Les Suisses ont consommé 50 kilos de viande en 2017

La consommation de viande en Suisse se maintient. En 2017, chaque habitant a mangé en moyenne 50 kilos de porc, volaille ou encore boeuf. Un chiffre en légère baisse de 1,1% par rapport à 2016. 80% des produits sont élaborés sur le sol helvétique.
28 mars 2018, 15:21
/ Màj. le 28 mars 2018 à 15:21
Le porc parade en tête des viandes les plus appréciées des Suisses (44% ou 22 kilos par habitant).

Les Suisses ont consommé 427'067 tonnes de viande en 2017, soit 50 kilos par habitant. Cela représente 1,1% de moins qu'en 2016. La viande indigène reste en tête des ventes, malgré un léger recul.

Quatre cinquièmes de la consommation sont issus de la production indigène, note mercredi Proviande. Porc, volaille, agneau ou encore gibier suisses se sont plus souvent retrouvés dans les assiettes que l'année précédente.

Le porc parade en tête des viandes les plus appréciées des Suisses (44% ou 22 kilos par habitant). Suivent la volaille (11,8 kg) et le boeuf (11 kg). Les importations ont reculé de 1% par rapport à 2016.

Début mars, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) présentait les chiffres des ventes du commerce de détail uniquement. Pour les produits à base de viande suisse et importée, elles ont diminué de 0,7% à 221'468 tonnes, soit 26 kilos de viande par habitant sur une année.