Réservé aux abonnés

Le vin suisse retrouve des couleurs

Les Suisses ont consommé plus de vin indigène en 2010. Bonne nouvelle pour les milieux concernés qui préparent une campagne de promotion.
03 août 2015, 08:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Sur cinq bouteilles de vin qui se vendent en Suisse, trois proviennent de l'étranger. Un phénomène que constate l'Office fédéral de l'agriculture (Ofag) depuis une dizaine d'années. Dans son rapport sur l'année viticole 2010 publié hier, l'Ofag chiffre à 62% la part de vins étrangers contre 63% en 2009. Mais la bonne nouvelle se trouve dans la consommation de vins suisses, puisque l'Ofag note une hausse de 3,2%.

Une augmentation réjouissante pour Michaël Würzner, collaborateur à l'Ofag et responsable ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois