Réservé aux abonnés

Le personnel infirmier en partie entendu par le Conseil national

Le Conseil national a adopté, par 115 voix contre 76, deux mesures en faveur du personnel infirmier. Elles font office de contre-projet à l’initiative populaire lancée en 2017 pour demander une amélioration des conditions de travail.
16 sept. 2020, 00:01 / Màj. le 16 sept. 2020 à 09:25
«Au printemps 2020, il y avait plus de 11 000 postes vacants dans les soins en Suisse», estime Sophie Ley.

Hier, le Conseil national a adopté deux mesures en faveur du personnel infirmier. Elles font office de contre-projet à l’initiative populaire lancée par l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI). A 115 voix contre 76, la Chambre du peuple a voté pour que les cantons aient l’obligation de mettre à disposition des moyens financiers, afin que davantage de professionnels soient formés dans le domaine. En cela, elle s’oppose au Conseil des Etats, qui avait opté pour une formulation non contraignante.

R...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois