Réservé aux abonnés

Le loup accusé de faire un carnage, les éleveurs lancent un cri d’alarme

Les éleveurs lancent un cri d’alarme et demandent à Berne des mesures contre le prédateur trop vorace.
29 juil. 2021, 00:01
/ Màj. le 29 juil. 2021 à 06:58
Schaafe auf einer Alp, anlaesslich einer Medienfuehrung oberhalb von Wannelen im Schaechental im Kanton Uri am Freitag, 14. August 2020. Diese Alp bei Wannelen gehoert zur Kategorie "nicht oder nur bedingt schuetzbare Alpen". Die Lamas gelten nur als bedingter Schutz vor dem Wolf. (KEYSTONE/Urs Flueeler)

Cent-six dans les Grisons, 120 en Valais et un nombre encore indéterminé au Tessin. C’est la quantité de bêtes d’élevage qui ont été attaquées par des loups dans ces trois cantons depuis le début de l’année, avec une augmentation notable ces dernières semaines. Un carnage. A tel point que les alpages se vident, les éleveurs ne pouvant plus poursuivre leur travail dans les conditions actuelles, alors que la saison d’estivage est loin d’être terminée.

Considéran...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois