Le dossier électronique du patient en mains du Parlement

Le Parlement peut s'attaquer au dossier électronique du patient.
07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
electronique
Le Parlement peut s'attaquer au dossier électronique du patient. Le Conseil fédéral lui a transmis mercredi son projet de loi. Chaque personne devra décider si elle veut faire établir un dossier médical informatisé ou non. Elle pourra aussi limiter l'accès à certains professionnels de la santé.
 
La nouvelle loi règle les conditions d'utilisation des données médicales enregistrées électroniquement. Grâce à cet outil en ligne, les praticiens impliqués dans un traitement auront accès aux informations en tout temps et lieu.
 
Seuls les professionnels auxquels les patients ont attribué un droit d'accès seront habilités à consulter les informations. Les patients pourront aussi accéder à leurs données informatisées. Personne ne sera contraint de disposer d'un dossier électronique. Son caractère facultatif est une condition de succès, estime le Département fédéral de l'intérieur.
 
Les professionnels de la santé travaillant dans le domaine ambulatoire pourront aussi décider de leur propre chef s'ils veulent proposer une informatisation des données médicales. En revanche, hôpitaux et autres EMS devront s'y plier.