Lausanne: le parc gallo-romain de Vidy fait peau neuve

Passer du Musée romain au parc archéologique de Lausanne-Vidy sera dorénavant plus clair grâce à un nouveau parcours fléché. La promenade comporte aussi de nouveaux panneaux explicatifs tenant en compte les trouvailles archéologiques de ces dernières années.
19 juin 2019, 18:25
/ Màj. le 19 juin 2019 à 18:15
Le nouveau parcours du parc resserre les liens entre les trois entités du site gallo-romain: le musée, une mosaïque trouvée dans une riche demeure et le parc archéologique

Un nouveau parcours fléché met en valeur le parc archéologique de Lausanne-Vidy et le relie plus clairement au Musée romain voisin, à 300 mètres de là. Sur le terrain, des lunettes optiques plongent le visiteur dans l'époque romaine. Ce projet de revalorisation a été inauguré mercredi.

"Ce n'est pas seulement un lifting esthétique mais aussi une actualisation scientifique", a expliqué mercredi à Keystone-ATS Laurent Flutsch, le directeur du Musée romain de Lausanne-Vidy. La promenade propose une série de panneaux explicatifs qui tiennent compte des trouvailles archéologiques de ces 20 dernières années. "C'était nécessaire, à tous points de vue", commente le spécialiste.

Le parcours resserre les liens entre les trois entités du site gallo-romain: le musée, une mosaïque trouvée dans une riche demeure et le parc archéologique - qui contient le seul forum gallo-romain de Suisse avec sa basilique, ses maisons et ses thermes. "La cohérence de l'ensemble est plus nette", observe M. Flutsch.

Nouvelle fresque

Pour l'occasion, un dessinateur scientifique a réalisé une nouvelle image de la ville antique, en tenant compte des dernières découvertes. Cette fresque d'environ 4 mètres sur 1 donne une vision de Lousonna vers 200 après J-C. Le dessin est reproduit, en plus petit, sur les panneaux explicatifs disséminés sur le site.

Une reproduction à plus grande échelle pourrait orner, à moyen terme, le passage sous l'autoroute qui mène du musée au parc archéologique. Mais il reste à obtenir les autorisations requises.

Sur le site, huit lunettes optiques, sortes de longue-vue sur pied, juxtaposent les ruines actuelles et les bâtiments antiques. Et une application pour smartphone permet aux curieux de trouver des informations complémentaires.

Sculpture en bois

En parallèle, la ville de Lausanne et l'association Pro Lousonna ont inauguré mercredi la sculpture "Horizons Lousonna" d'Etienne et Fabien Krähenbühl. L'oeuvre a été installée dans le bassin du parc archéologique.

Elle a été réalisée avec 56 pieux de chêne découverts non loin de là lors des fouilles effectuées dans le cadre du chantier du nouveau siège du CIO. Ces fouilles ont permis une documentation très précise de l'ancien port romain, de ses bassins, ses jetées et ses entrepôts. De nombreux objets en bois, rares pour l'époque romaine, seront intégrés ultérieurement au musée.