Réservé aux abonnés

L’initiative «En faveur du service public» est déjà plébiscitée

29 avr. 2016, 23:37
/ Màj. le 30 avr. 2016 à 00:01
ARCHIV --- [Gestellte Aufnahme] Ein arbeitsloser Geschaeftsmann auf der Suche nach einem geeigneten Job, geht am 29. Oktober 2002 in Zuerich, Schweiz, mit Aktenkoffer und Stellenanzeiger an einer Bank vorbei. - In der Schweiz waren in den letzten zwei Jahren laut Umfrage 37 Prozent der Unternehmen von Wirtschaftskriminalitaet betroffen, gleich viele wie in der letzten Studie von 2005, wie am Dienstag, 16. Oktober 2007 vom Beratungsunternehmen PriceWaterhouseCoopers bekanntgegeben wurde. In der Haelfte der Faelle stammten die Taeter aus dem Management der betroffenen Firma. (KEYSTONE/Martin Ruetschi) SCHWEIZ WIRTSCHAFTSKRIMINALITAET

Les Suisses se déclarent majoritairement en faveur de l’initiative «Pour le service public», soumis au vote le 5 juin. S’ils avaient dû se prononcer la semaine dernière, 58% des sondés auraient accepté le texte, selon une étude de l’institut GFS.Bern et un sondage de Tamedia. La révision de la loi sur l’asile passerait aussi la rampe, selon les deux sondages. Le sort de l’initiative «Pour un financement équitable des transports» et celui de la modification de la loi sur la procréation médicalement assistée sont moins prévisibles.

Service public

Bien qu’elle ne soit soutenue par aucun parti ni au...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois