Réservé aux abonnés

L’impunité sur Facebook, c’est fini

La Confédération devra agir pour lutter contre les insultes et les injures sur les réseaux sociaux.
27 mars 2018, 00:01
/ Màj. le 27 mars 2018 à 00:01
This Feb. 1, 2012 photo shows the Facebook logo on a computer screen in Berlin. Facebook will go public on May 18, a published report says, in one of the most highly anticipated tech initial public offerings since Google went public in August 2004. (AP Photo/dapd, Timur Emek) Facebook IPO

Insultes et injures pleuvent sur les réseaux sociaux. Pour leurs auteurs, il suffit de se cacher derrière un pseudonyme pour échapper à toute poursuite pénale. Tout cela sera bientôt fini. Telle est en tout cas l’intention du Conseil des Etats, qui va forcer l’administration fédérale à agir. Sa commission des affaires juridiques vient d’accepter, à l’unanimité, une motion en ce sens. Une modification de la loi devrait suivre.

«La situation actuelle, c’est l’impunité la plus totale sur tous les réseaux sociaux pour les auteurs de discours haineux», décrit Christian Levrat. «Notre but, c’est de r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois