Réservé aux abonnés

Dissuasion avec une arme invisible

Les CFF ont décidé d'équiper d'armes à feu la police des transports à partir de l'été 2012. Le réflexe corporatiste a joué un rôle essentiel dans cette décision. La Cie BLS fait bande à part.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Sur les autoroutes, il y a de faux radars pour faire ralentir les automobilistes trop pressés. Dans les trains, la police des transports sera bientôt équipée de vrais pistolets mais ceux-ci resteront invisibles car il pourrait être dangereux d'exhiber des armes à feu au vu et au su de tous dans l'environnement clos d'un wagon de chemin de fer. Ces armes dissimulées sous les vêtements vont-elles accroître la sécurité des voyageurs? "Il suffit que les fauteurs de troubles potentiels sachent que la police est armée pour obtenir un effet préventif", assure le porte-parole des CFF, Frédéric Revaz. ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois