Réservé aux abonnés

Cyberattaque: le Secrétariat d’Etat à l’économie pris à son tour au piège

Le Seco avoue le piratage de 130 000 noms d’entreprise qui ont demandé un crédit Covid sur la plateforme EasyGov en 2020. Des lacunes apparaissent au sein de la Confédération.
22 oct. 2021, 00:01
/ Màj. le 22 oct. 2021 à 06:54
En attaquant la plateforme fédérale EasyGov, les pirates ont pu générer la liste des sociétés qui n'ont pas encore remboursé leur prêt Covid.

pour Guy Parmelin, «c’est un vrai dégât d’image pour les autorités». Jeudi, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) a communiqué que des pirates informatiques ont dérobé les noms de 130 000 entreprises qui ont sollicité un crédit Covid en 2020. En visite dans le canton de Neuchâtel, le président de la Confédération tente une explication face aux journalistes: «On peut considérer que c’est le prix à payer pour avoir ét&eacu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois