Réservé aux abonnés

Coronavirus et contamination par aérosols: comment réduire le risque dans une salle de concert

Une étude suisse a validé le concept de protection du KKL qui pourra ensuite être mis à disposition d’autres salles. De très bon augure pour la réouverture des lieux de culture.
25 juin 2021, 00:01 / Màj. le 25 juin 2021 à 07:49
KKL Luzern Le Nouvelliste

La salle du KKL vient de réussir coup sur coup deux tests sanitaires. Après le concert devant 500 spectateurs du 10 juin, le Centre de culture et de congrès de Lucerne (KKL) a démontré l’efficacité de son concept de protection dans le cadre d’une étude publiée cette semaine.

Avec ses partenaires, Lucerne Festival et Lucerne Symphony Orchestra, la salle de concert lucernoise, d’une capacité de 1800 places, a chargé la Haute Ecole spécialisée de Lucerne (HSLU) et le Centre suisse de sant&eacu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an