Brexit: nouveaux accords en vigueur entre la Suisse et la Grande-Bretagne

En raison du Brexit, de nouveaux accords entre la Suisse et la Grande-Bretagne entrent en vigueur. La Suisse est parvenue à préserver dans une large mesure ses relations juridiques avec le Royaume-Uni.
29 déc. 2020, 18:01
/ Màj. le 29 déc. 2020 à 18:01
Si les accords bilatéraux entre la Suisse et l’UE ont continué de s’appliquer au Royaume-Uni pendant la période de transition, ce dispositif arrive à échéance à la fin de l’année.

Dès le 1er janvier, les relations entre la Suisse et la Grande-Bretagne entrent dans une nouvelle phase, Brexit oblige. Les accords bilatéraux cessent de s’appliquer entre les deux pays et sont remplacés par une série de nouveaux accords. La majorité des droits et des obligations ne changera pas.

Si les accords bilatéraux entre la Suisse et l’UE ont continué de s’appliquer au Royaume-Uni pendant la période de transition, ce dispositif arrive à échéance à la fin de l’année, rappelle mardi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Les nouvelles règles négociées prendront alors effet. Ces solutions sont l’aboutissement, côté suisse, de la stratégie «Attention au trou» adoptée par le Conseil fédéral en octobre 2016, quelques mois après le référendum britannique sur le Brexit. Son intention était de préserver les droits et obligations existant entre la Suisse et le Royaume-Uni voire de les étendre, souligne le DFAE.

Sept accords

La Suisse est parvenue à préserver dans une large mesure ses relations juridiques avec le Royaume-Uni, écrit le département. Au total, le Conseil fédéral a négocié sept accords avec le gouvernement britannique, dont celui sur le transport aérien, l’accord commercial et l’accord de coopération policière.

Les échanges commerciaux entre les deux pays sont particulièrement importants, rappelle le DFAE. En 2019, le Royaume-Uni était le troisième partenaire commercial de la Suisse, avec un volume d’échanges de plus de 44,6 milliards de francs.

En termes de capitaux, le Royaume-Uni est le cinquième pays de destination des investissements directs suisses (78,3 milliards de francs à la fin 2018), ainsi que le troisième pays d’origine des investissements directs en Suisse (65,9 milliards de francs).

Quelque 37’000 ressortissants suisses vivent au Royaume-Uni, et 42’000 ressortissants britanniques en Suisse.