Diplomatie: Jean-Claude Juncker en Suisse pour parler des bilatérales

Jean-Claude Juncker, président de la commission européenne, est en visite ce jeudi dans la capitale helvétique. Il sera question d'aborder les relations bilatérales entre Union européenne et Suisse.
23 nov. 2017, 10:58
/ Màj. le 23 nov. 2017 à 14:08
Jean-Claude Junker est resté pour l'instant muet sur la question du "milliard de cohésion" que la Confédération pourrait verser à l'Union européenne.

Le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker est arrivé jeudi matin à Berne pour une visite qui suscite de grandes attentes côté suisse. Le Conseil fédéral fait durer le suspense sur sa stratégie pour le développement des relations bilatérales.

 

 

Après avoir arrêté sa position pour la visite mercredi dernier, il est notamment resté muet sur un nouveau "milliard de cohésion" que Berne pourrait verser à l'Union européenne (UE) afin d'y réduire les inégalités. Il s'agit d'une décision autonome de la Suisse, insiste la Berne officielle. Mais elle pourrait surtout être perçue comme un geste de bonne volonté envers Bruxelles, assorti ou non de conditions.

Déblocage présidentiel

La présidente de la Confédération Doris Leuthard conduira avec M. Juncker les entretiens officiels entre les deux délégations puis informera la presse avec le Luxembourgeois en fin de matinée. Quelques doutes ont plané avant la réunion. Mme Leuthard et M. Junker se sont encore téléphoné lundi sans que rien ne filtre de la conversation.

La présidente de la Confédération avait déjà réussi à débloquer au printemps certains sujets et à accélérer les négociations dans les dossiers techniques. Depuis une série d'avancées ont été réalisées.

 

 

L'accord sur la suppression des obstacles techniques au commerce a pu être actualisé et l'accord pour arrimer la Suisse à la bourse de carbone de l'UE va être signé prochainement. Des progrès ont été évoqués dans le dossier de l'équivalence des services financiers.

La Bourse suisse espère obtenir bientôt le certificat d'équivalence dont elle a besoin pour être active dans toute l'Europe. Des négociations pourraient être menées sur l'adhésion de la Suisse à l'Agence européenne pour les chemins de fer.