Affaire Maudet: le conseiller d’Etat genevois n’entend pas démissionner

Pierre Maudet a déclaré mardi soir sur le plateau de la RTS ne pas vouloir démissionner. Il sait toutefois qu’il ne ressortira pas indemne de cette affaire, à cause de son mensonge. Il entend vouloir se rattraper.
27 nov. 2018, 20:15
/ Màj. le 27 nov. 2018 à 20:11
A cause de la justice, il n'a pu s'exprimer librement sur l'affaire le concernant.

Le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet n’entend pas démissionner: «Ce serait la solution de facilité», a-t-il déclaré mardi sur le plateau du 19:30 de la RTS. Le magistrat a répété qu’il collabore pleinement avec le Ministère public genevois et qu’il ne peut s’exprimer librement en ce moment.

 

 

Pierre Maudet a ajouté qu’il souhaite aller jusqu’au bout et qu’il faut respecter le temps de la justice. «Ma position est la même depuis le début, je n’ai pas dévié». Le conseiller d’Etat a toutefois admis que son mensonge est problématique, mais qu’il veut le rattraper. «Je ne sortirai pas indemne de cette affaire», a-t-il ajouté. «La confiance est évidemment entamée».

 

 

Concernant les appels de la présidente du PLR Suisse Petra Gössi à démissionner, Pierre Maudet se dit surpris de ces injonctions. Le PLR Suisse l’a convoqué mercredi à Berne. A l’émission Forum de la RTS, le vice-président du PLR Suisse Andrea Caroni a dit que le comité directeur n’avait pas encore reçu de réponse officielle de Pierre Maudet.

«Il ne pourrait que gagner à venir, l’invitation reste valable jusqu’à mercredi. Mais s’il ne vient pas, tant pis pour lui. Ce n’est probablement pas la bonne tactique», estime Andrea Caroni.