Wawrinka en quart de finale après sa victoire sur Gilles Simon

Stanislas Wawrinka est en quart de finale de Roland Garros. Le Suisse a dominé le Français Gilles Simon en 3 sets, 6-1 6-4 6-2. Il retrouvera au tour suivant le gagnant du choc entre Roger Federer et Gaël Monfils qui a été interrompu en raison de l'obscurité. Le Parisien venait d'égaliser à une manche partout (6-3 4-6).
07 août 2015, 15:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04777697 Stan Wawrinka of Switzerland in action against Gilles Simon of France during their fourth round match for the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 31 May 2015.  EPA/ETIENNE LAURENT

Stan Wawrinka a parfaitement maîtrisé son sujet sur le plan tactique, faisant preuve de patience à l'échange avant d'asséner les coups de massue dont il a le secret. Bien plus entreprenant que son adversaire, il commettait certes 42 fautes directes mais "claquait" dans le même temps 34 coups gagnants. Auteur de 34 fautes directes, Gilles Simon ne réussissait quant à lui que 10 "winners".

"J'ai vraiment réussi un bon match, très complet", a relevé le joueur de St-Barthélemy. "Dès les premières frappes, j'ai eu de bonnes sensations. J'ai su aussi me montrer concentré tout au long de la partie, ce qui est primordial contre un joueur comme Gilles. Je l'ai joué assez souvent pour savoir qu'il est capable de profiter de la moindre baisse d'intensité", a noté le Vaudois, qui a aussi dû composer avec quelques sifflets sur le court, conséquence de la dernière finale de la Coupe Davis contre la France. "Ce n'était pas grand-chose. Quand on a survécu à l'ambiance de Lille (réd: où avait justement eu lieu cette finale), tout vous semble 'petit' ailleurs" a-t-il reconnu.

Champion junior à Roland-Garros en 2003, Stan Wawrinka aurait même pu s'imposer plus aisément. Seulement, il n'a converti "que" 6 des 20 balles de break qu'il s'est procurées dans cette partie. Il s'est ainsi mis en danger tout seul dans le deuxième set: il mena 4-2 avant de laisser le Neuchâtelois d'adoption recoller à 4-4, manquant ensuite les quatre premières balles de break dont il bénéficia dans le neuvième jeu de cette seconde manche.

Tous les voyants sont cependant au vert pour Stan Wawrinka (30 ans), qui atteint les quarts de finale pour la septième fois sur les neuf dernières levées du Grand Chelem, la troisième d'affilée! Il ne s'était jusqu'ici qu'une seule fois à ce stade de la compétition à Roland-Garros, en 2013, où il avait été "fessé" 6-2 6-3 6-1 par un indéboulonnable Rafael Nadal.

Les données ne sont cependant plus vraiment les mêmes. D'une part, le Vaudois est désormais un vainqueur de Grand Chelem. D'autre part, le champion d'Australie 2014 abordera ce quart de finale dans de bien meilleures dispositions que deux ans plus tôt, lui qui avait alors décroché son ticket en s'imposant 8-6 au cinquième set face à Richard Gasquet au 4e tour.

Stan Wawrinka sera surtout bien plus frais qu'il ne l'était au moment de disputer son quart de finale à Wimbledon l'an dernier. Il avait alors dû gagner deux matches en deux jours pour atteindre ce stade de la compétition sur le gazon londonien. Le Vaudois avait payé cette débauche d'énergie le jour suivant, remportant le premier set de son quart de finale avant de céder physiquement face à... Roger Federer.